#BRUXELLES – La fonderie : Les Journées du Patrimoine 2017 : Nature dans la ville…que de bons plans avec La Fonderie : Musée bruxellois des Industries et du travail

Journées du Patrimoine à Bruxelles 2017

Les samedi 16 et dimanche 17 septembre 2017 en Région bruxelloise et sur le territoire de la Ville de Bruxelles.

29e édition en 2017 des Journées du patrimoine. Un incontournable pour découvrir la richesse des édifices, des institutions et de l’immobilier à Bruxelles. Chaque année une thématique permet de découvrir Bruxelles sous un certain regard.

Rappel: le dimanche 17 septembre 2017 coïncide avec la Journée sans voiture à Bruxelles (ensemble de la Région – 19 communes bruxelloises).

Les Journées du Patrimoine 2017 : Nature dans la ville … que de bons plans avec La Fonderie : Musée bruxellois des Industries et du travail

page 4 ill PetitSablonComtes copie

Pour beaucoup d’entre nous, la ville est perçue comme un espace hostile à la nature, voire un milieu destructeur de faune et de flore. La réalité est bien sûr toute autre dans nos agglomérations urbaines occidentales : l’espace vert, qui désigne des terrains non encore bâtis, végétalisés ou arborés, boisés ou agricoles, y est bien présent. Du parc au square en passant par les jardins privés ou collectifs, ces lieux qui échappent aux constructions remplissent diverses fonctions : sociale, et récréative bien sûr, mais aussi éducative, paysagère et écologique. Mais les connaissez-vous ?

Voici le programme de nos guides pour les 16 et 17 septembre 2017, dont le thème est NATURE EN VILLE… À l’occasion des Journées du Patrimoine, La Fonderie et ses expositions seront accessibles gratuitement le samedi et le dimanche de 10h à 17h.

Réservation souhaitée au 02/410.99.50 – parcours@lafonderie.be (du lundi au vendredi de 9h à 17h).

PARCOURS EN BATEAU

Un canal dans la ville

La Senne, rivière de Bruxelles, a permis le développement social et économique de la ville et de l’activité humaine : alimentation en eau, pêche, navigation, moulins à eau et industrie. Malmenée, privée de son lit, transformée en égout à ciel ouvert, elle a fini par disparaître, enterrée sous les boulevards. Le canal, qui a pris la relève du cours d’eau naturel, a été conçu comme un axe industriel, destiné au transport des matières premières, au bord duquel se sont implantées de nombreuses industries et manufactures. Les effets de la mutation de Bruxelles – passée de ville industrielle à ville de services – sont visibles sur les berges de certains bassins du canal où la nature reprend ses droits. Notre bateau vous emmènera par les écluses de Molenbeek-Saint-Jean et d’Anderlecht le long d’un parcours contrasté. Après la zone urbaine, en traversant le bassin de Biestebroek, vous rencontrerez d’anciennes péniches transformées en habitations et verrez des oiseaux d’eau tenir compagnie aux pêcheurs et aux promeneurs.

En français uniquement le dimanche à 10h et 13h30 (durée : 2h30)
Lieu de départ : bateau La Gueuse, quai de Béco (accès 1), avenue du Port à Bruxelles

 

Parcours à pied

Le Petit Sablon

Ouvert au public depuis 1890, ce petit square paisible fut dessiné en 1879 par l’architecte H. Beyaert, à la demande du bourgmestre Charles Buls. Ce dernier imagina, à l’emplacement d’un ancien cimetière, un jardin de style néo-Renaissance aux grilles hérissées de sculptures.
Au nombre de 48, perchées sur des colonnettes de style néogothique, elles résument à elles seules l’univers des corporations et des vieux métiers de Bruxelles. Un gantier, un brasseur, un verrier, un tisserand, un chaudronnier, un orfèvre, un barbier, un drapier et bien d’autres… Autant de personnages sculptés, d’après les dessins de l’artiste laekenois Xavier Mellery.
Au niveau du jardin, les neuf massifs de buis taillé ornant la pelouse représentent les neuf provinces belges de l’époque tandis qu’un autre massif, en forme de couronne, symbolise la Belgique. Les parterres fleuris cernés de buis conduisent vers un bassin circulaire dans lequel se déverse une fontaine surmontée des statues des comtes de Hornes et d’Egmont, chantres de patriotisme et de résistance.
Au fond du square, des niches en lierre accueillent dix statues en marbre de Carrare représentant quelques grands personnages de notre histoire.
Visites guidées mettant en valeur les statues du square, samedi et dimanche (durée : 1h).

En français à 10h30, 12h, 14h et 15h30
En néerlandais à 11h30, 13h30 et 15h00
Lieu de départ au pied de la statue des comtes d’Egmont et de Hornes, rue de la Régence – Bruxelles

page 4 ill fontaine copie

Maelbeek, l’influence d’un cours d’eau

Le Maelbeek a formé une vallée à l’est de Bruxelles, où les villages d’Ixelles et d’Etterbeek se sont développés dès le Moyen Âge. Si, comme la Senne, ce cours d’eau a disparu des regards au XIXe siècle, ses traces sont plus perceptibles qu’on ne pourrait le penser. Une chaussée au tracé bizarre, une porte d’entrée qui éveille bien des questions, un parc au charmant dénivelé avec une petite tour bien cachée… sont quelques aspects que vous découvrirez lors de cette balade à la recherche du Maelbeek perdu.

En français uniquement (durée : 1h30)
samedi à 13h30 et 15h30
dimanche à 11h30, 13h30 et 15h30
Lieu de départ : « Porte d’Etterbeek » (entrée du piétonnier), chaussée de Wavre 309 (croisement avenue du Maelbeek) à Etterbeek

page 4 ill pavillonLeopold copie

Usines, friches et potagers.

Promenade verte dans le vieux Molenbeek
Molenbeek-Saint-Jean est l’une des communes les plus peuplées de la Région bruxelloise, particulièrement dans la partie historique. Rares sont les espaces verts à agrémenter les vieux quartiers. Dans ce bâti très dense, cette visite guidée partira à la découverte de quelques lieux où la ville respire : un parc public, une friche industrielle, un jardin collectif, des initiatives privées.
Ces jardins racontent l’histoire de ce qui fut le petit Manchester, une commune industrielle singulièrement active, et nous parlent des défis à relever et des initiatives locales.

Samedi et dimanche (durée : 1h)
En français à 11h, 13h et 14h30
En néerlandais à 13h30 et 15h00
Lieu de départ : La Fonderie, rue Ransfort 27 à Molenbeek-Saint-Jean

page 4 ill logementPopulaire4 copie

Les rocailles et les bronzes du parc Josaphat

La vallée Josaphat constitue la limite entre le haut et le bas de la commune de Schaerbeek. Le cours du Roodebeek, ruisseau lui-même affluent du Maelbeek, est jusqu’au XIXe siècle un lieu de promenade constitué de propriétés privées et d’estaminets. À la fin du siècle, l’urbanisation le menace. La commune, avec l’appui de Léopold II, décide la transformation d’une partie de la vallée en parc public paysager. Victor Besme modifie le tracé du boulevard de ceinture pour le faire coïncider avec le sommet de la crête, et la commune s’engage à sauvegarder le panorama vers Bruxelles depuis le boulevard Lambermont.
Le parc Josaphat est particulièrement riche en rocailles de ciment : paysage alpestre, cascade en faux rochers, ponts et bancs en faux bois sont destinés à donner au paysage un caractère pittoresque de nature reconstituée. Perspectives, sculptures, de pierre et de bronze, arbres remarquables contribuent à l’intérêt patrimonial du parc qui a fait l’objet d’une restauration complète et que vous découvrirez lors de cette promenade.

Samedi et dimanche (durée : 1h)
En français à 11h, 13h30 et 15h00
En néerlandais à 11h30, 14h00 et 15h30
Lieu de départ : entrée du parc Josaphat, square Prévost Delaunay à Schaerbeek

 

Le Jardin botanique de Bruxelles et ses bronzes

Le Jardin botanique de Bruxelles a perdu la fonction scientifique de conservation et de recherche en botanique et horticulture, qui a été la sienne durant plus d’un siècle, au profit du Jardin botanique de Meise. Malgré ses malheurs et amputations dus à la modernité – jonction Nord-Midi, boulevards et tunnel routiers, travaux du métro et immeubles de bureaux – il reste cependant l’un des plus anciens et des plus beaux parcs publics de la capitale. Dès sa création en 1829, et jusqu’à nos jours, l’endroit est un lieu de promenade apprécié, l’art et la culture y ont leur place : des concerts en plein air y sont organisés, un ensemble exceptionnel de sculptures de bronze y est installé. Aujourd’hui, les bâtiments accueillent un centre culturel, là où s’épanouissaient jadis les plantes indigènes ou exotiques. Une promenade qui vous fera faire un bond
dans le passé…

Samedi et dimanche (durée : 1h)
En français à 11h, 13h et 14h30
En néerlandais à 13h30 et 15h00
Lieu de départ : en haut de la rampe d’accès au parc (arrêt des trams), rue Royale à Saint-Josse-ten-Noode

 

Rallye accompagné pour les familles : mystère au Botanique

Les rumeurs vont bon train depuis quelque temps : des visiteurs auraient aperçu un fantôme dans le Jardin botanique de Bruxelles. Si le fantôme n’a pas l’air bien méchant, certains l’ont entendu marmonner à propos d’une malédiction. Mais qui peut bien hanter ce vieux jardin ? Tentez d’éclaircir ce mystère. Entre passé et modernité, sculptures en bronze et nature, résoudre les énigmes vous permettra de découvrir en famille les secrets et les trésors de ce parc tranquille à l’histoire pourtant mouvementée.

En français uniquement (durée : 1h30)
samedi et dimanche 10h, 11h30, 13h30, 15h et 16h45
Lieu de départ : rendez-vous sur les escaliers extérieurs de la rotonde du Centre culturel Le Botanique, rue Royale 236 à Saint-Josse-ten-Noode
Avec la collaboration de Ludilab.

 

Visite d’intérieur : MAISON DE LA FRANCITÉ

Érigé à une date indéterminée, sans doute avant 1850, le bâtiment d’origine était de style néoclassique.
Il sera réaménagé et agrandi par l’architecte Léon Govaerts à la demande de M. Hèle, le propriétaire de l’époque. Outre l’adjonction d’un bow-window en façade, ce dernier, avec Privat-Livemont, va s’attacher à redécorer l’intérieur dans un style éclectique teinté d’Art nouveau. Dans le hall, habillé de marbres précieux, on remarquera les mosaïques figurant des bouquets de lys dans des vases. Dans la grande salle du rez-de-chaussée, les vitraux des portes et de la verrière s’ornent d’élégants végétaux et de fleurs stylisées, déclinant des harmonies de jaunes et de bleus. À l’étage, les murs du grand salon sont parés d’un papier peint en relief de type « japonisant », composé de feuilles et fleurs dorées, tandis que les murs du petit salon sont parcourus de guirlandes. L’ensemble qui abrite la Maison de la Francité depuis 1976 a été classé en 1993 et entièrement restauré entre 2008 et 2012.

Visites guidées le dimanche
En français à 10h, 11h, 12h, 14h, 15h et 16h
En néerlandais à 10h30, 11h30, 12h30 14h30 et 15h30
Lieu de départ : rue Joseph II 18 Bruxelles
Avec la collaboration de Bruxelles Bavard

La Gueuse bientôt de retour

PortMaritimeJP2012nLight

Après s’être fait refaire une beauté cet été, la Gueuse sera très bientôt de retour sur nos canaux pour le plaisir de tous.

Notre bateau reprendra du service dès le 1er septembre. Rendez-vous à 19:00 pour un parcours vers Zemst en nocturne

Plus d’info sur https://www.lafonderie.be