Printemps des poètes 5 : Efy (Togo) Le passé, le présent, et le futur

Africultures célèbre la poésie en invitant des poètes-slameurs, de Dakar à Brazzaville, en passant par Paris, ou encore Lomé, à partager et déclamer un texte original. Un rendez-vous hebdomadaire à ne pas manquer.
Cette semaine, découvrez et écoutez les mots d’Efy, slameur togolais du

collectif La Tribu Tabou, de Filozofik Muzik’.

Sèche tes larmes, ne te lamente pas sur ton passé

Ne devance pas les problèmes du futur, vit l’instant présent

Les vrais champions sont ceux qui tirent une leçon du passé,

Concrétisent le présent et pensent au futur

Peu importe si dans le passé simple, ce fût dur

Certains y sont arrivés au passé composé, car l’arrivée participe au passé

Comme un indicatif le signe Plus remplace les zéro C’est le présent de l’indicatif

Le passé nous déprime, le future nous stress, mais moi

Je regarde vers l’avenir néanmoins en gardant tout en mémoire.

L’air conditionnel me permet d’exprimer le futur à partir du passé

Si le présent n’était pas la veille de demain, aujourd’hui aurait été le lendemain d’hier

Le futur est dans ma paume, car je prédis des opportunités

Avant qu’elles ne deviennent lucratives, oui ! j’apporte une idée

Futur : Mot de 5 lettres dans une enveloppe postée

A ceux qui croient en leur rêve de par sa beauté

Oubliez La réalité, c’est l’impératif, La réalité peut tout saboter

On la change avec de bonnes habitudes prises pour cible

L’avenir il ne s’agit pas de le prévoir mais de le rendre possible

Entre temps la nuit on fait des rêves qui verront bientôt le jour c’est un futur souvenir,

Le Bonheur ne vient pas à ceux qui l’attendent assis pour voir les sous venir

Si ton passé n’était pas assez parfait, c’est au temps imparfait

Autant le parfaire, dès à présent pour ne pas refaire les erreurs du passé

Le passé, nom masculin en couple avec la pensée qu’il soit simple ou composé

Donc participe au présent et ton futur sera plus-que-parfait

Et quand les aiguilles de ma montre se sautent entre elles sans préservatif,

C’est pour mieux jouir de l’instant présent

La vie un livre, chaque page au passage présente un présent

Le suivant mène au futur.

Mais de par le passé, il y avait plus de futur qu’à présent.

A présent je ne regrette pas les personnes perdues avec le temps,

Mais le temps perdu avec ces personnes

Présent, état actuel, souvent synonyme de cadeau, et présentement j’attends pas le futur

C’est comme attendre un bateau à l’aéroport, je cours vers lui, et me secoue

Car l’avenir m’attend comme un naufragé attend du secours.

C’est clair, je viens de passer à présent dans mon futur.

Efycacement

africultures.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.